L’Université de Loughborough ferme la boucle de rétroaction à l’aide des évaluations de cours Blue

School:

Université de Loughborough

Emplacement:

Loughborough, UK

Détails:

~17,800 étudiants

Solution:

logiciel d’évaluation de cours Blue

Défi:

L’université avait besoin de remplacer son processus d’évaluation de module sur papier afin de répondre et de réagir efficacement aux commentaires étudiants.

"Avant l’introduction de Blue, les représentants des cours et les présidents d’école se demandaient où vont les rapports et ce qui se passe ensuite"

— Dr Sarah Williamson, directrice adjointe du Centre de pratique académique


Avantages clés:

  • Amélioration du délai d’exécution grâce au système en ligne
  • Les chefs de module peuvent réagir rapidement à la rétroaction étudiante
  • Grâce à des données plus poussées, le personnel dispose de plus d’information pour appuyer ses pratiques d’enseignement
  • Les hauts dirigeants peuvent accéder aux données institutionnelles immédiatement
  • Les étudiants comprennent mieux de quelle façon leurs commentaires sont utilisés

Classée 5e sur la « Table of Tables » du Times Higher Education 2019 et récompensée or, la plus haute distinction, dans le cadre National Teaching Excellence and Student Outcome Framework, l’Université de Loughborough a toujours été reconnue pour la qualité de son enseignement et son expérience étudiante.

À la suite de l’année académique 2018-2019, l’Université Loughborough a élaboré et mis en place un processus de « fermeture de la boucle » suivant l’introduction du logiciel d’évaluation de cours Blue. Les chefs de module peuvent ainsi répondre à la rétroaction étudiante de façon plus efficace.

L’université a établi la rétroaction sur les modules dans le milieu des années 1990, une approche dans laquelle les étudiants évaluent les enseignants individuellement ainsi que le module, et ils utilisaient encore un processus papier. En 2015-2016, l’université a travaillé de concert avec le syndicat étudiant afin d’explorer les options permettant de résoudre le problème de délai nécessaire pour obtenir les résultats de ces sondages. Dre Sarah Williamson, directrice adjointe du Centre de pratique académique, a été consultée.

« Essentiellement, nous devions obtenir des données et agir en conséquence, et l’approche papier prenait une éternité à être traitée », confie le Dr Williamson. « Nous étions impatients de passer à un système en ligne, mais nous voulions tout d’abord voir si les taux de réponse diminueraient, nous avons donc lancé un projet via Moodle. »

« Nous avons constaté que, bien que les taux de réponse aient chuté, il y a une augmentation notable de la qualité des commentaires quantitatifs et de la profondeur de la rétroaction. Le projet pilote Moodle s’est accéléré, d’autres écoles universitaires nous ont rejoints, et nous avons réalisé que nous avions besoin d’un système sur mesure. Une fois que nous avons rassemblé des preuves de la nécessité d’un nouveau système d’évaluation de module et de la manière dont il soutiendrait d’autres enquêtes menées à travers l’Université, nous avons cherché un partenaire. »

Le système d’évaluation tout-en-un Blue fournit le soutien nécessaire

Après un appel d’offres concurrentiel, l’université a conclu un partenariat avec Explorance et a mis en œuvre son système d’évaluation de cours Blue et son portail d’intégrité des données (PID), en utilisant un réseau d’administrateurs de rétroaction à travers l’institution pour aider à semer les graines de la rétroaction sur les modules dans les écoles universitaires. « Nous sommes une petite équipe centrale de seulement deux employés, il était donc important d’avoir accès à un réseau de soutien plus large et expérimenté », explique le Dr Williamson. « De plus, parce que nous évaluons le personnel qui enseigne sur les modules, mais que nous ne disposons pas encore d’un dossier central de tous les contributeurs à un module, nous avions besoin d’un système d’évaluation tout-en-un. Sans cela, il y aurait des feuilles de calcul partout. Blue, et la façon dont le PID est mis en place, ont fait ce travail; il nous a aidés à obtenir des données démographiques, a fourni une multitude d’informations sur les étudiants et nous a également aidés à fermer la boucle de rétroaction.  

« Nous sommes une petite équipe centrale de seulement deux employés, il était donc important d’avoir accès à un réseau de soutien plus large et expérimenté »

Dre Sarah Williamson, directrice adjointe du Centre de pratique académique

L’aspect de « fermeture de boucle » nécessite que les gestionnaires de modules ayant accès aux rapports à partir de l’environnement d’apprentissage virtuel de l’établissement répondent à toute la rétroaction reçue. Cela comprend les données quantitatives pour le module, les questions individuelles des employés et les commentaires ouverts. Ils doivent faire savoir aux étudiants ce qui semble fonctionner particulièrement bien avec l’approche actuelle et pourquoi, ou comment le module devrait être amélioré en fonction des suggestions qui ressortent de leurs commentaires. « Avant l’introduction de Blue, les représentants des cours et les présidents d’école se demandaient où vont les rapports et ce qui se passe ensuite », confie Dr Williamson. « Maintenant, nos étudiants commentent sur les façons de donner leur avis et de voir les résultats, ce qui est important pour l’université. Être transparent et ouvert avec les étudiants a toujours fait partie de notre promesse envers eux. Cependant, l’approche que nous adoptons aujourd’hui célèbre ce qui est bien, tout en soulignant les domaines qui doivent être améliorés. Cela signifie également que nous pouvons tirer parti des meilleures pratiques et les partager avec nos collègues. » 

Une confiance totale en Blue signifie une évaluation à grande échelle des modules

Loughborough effectuait des sondages sur les modules tous les trois ans, à moins d’un changement significatif au module ou de l’arrivée d’un tout nouveau module, ce qui signifie que seul « un tiers et certainement pas plus que la moitié des modules » étaient couverts chaque année. « Maintenant, nous sondons 100 % des modules et, en raison de notre confiance dans le système, nous avons mis en œuvre les évaluations à grande échelle dès le départ », explique-t-elle. « Nous avons sondé près de 2 000 modules au cours de notre première année et reçu 42 500 commentaires pendant le processus. Nous avons un ensemble de questions standards, avec des variantes pour les types d’enseignement, le tout étayé par un code de pratique. Les cadres supérieurs, y compris notre pro-vice-recteur (à l’enseignement), peuvent accéder aux données immédiatement. Des mesures peuvent être prises et, comme l’exécution est si rapide, nous avons le temps de régler les problèmes. Avant cela, quatre mois pouvaient être nécessaires pour obtenir les données. »


Dr Williamson conclut : « Avant notre partenariat avec Explorance, nous étions incapables d’observer des tendances ou des schémas dans nos écoles universitaires. Les taux de réponse dans les écoles universitaires étaient trop faibles et trop répandus pour faire quoi que ce soit, et nous n’avions que des feuilles de calcul pour chaque module. Grâce à Blue, les étudiants sont heureux d’avoir un meilleur accès à la rétroaction et de recevoir des réponses, et les employés ont désormais l’information nécessaire pour appuyer leurs pratiques d’enseignement ou les aider à savoir où ils doivent s’améliorer. Le partenariat avec les étudiants est vraiment important pour nous, et nous espérons que plus nous pourrons démontrer que nous fermons la boucle et que nous agissons en fonction de leurs commentaires, plus les individus voudront participer à les sondages. »

 


BlueÉvaluation de coursHigher education

Automatisez vos Évaluations de l'enseignement avec un logiciel de calibre professionnel.

Restez connecté grâce aux nouvelles et aux aperçus
à propos d'Explorance et de l'industrie de l'évaluation de l'apprentissage