Comment élaborer un processus de rétroaction à 360 degrés efficace

Écrit par Explorance.

Dans les articles précédents, nous avons discuté de ce qu’est la rétroaction à 360 degrés, de son importance et de certaines raisons pour lesquelles les sondages de rétroaction à 360 degrés ne devraient pas être utilisés pour évaluer la performance. Bien que tous ces enjeux soient importants en matière de développement des employés et de l’organisation, il est tout aussi important que vous compreniez les étapes à suivre pour élaborer un processus à 360 degrés efficace au sein de votre organisation afin de générer le maximum d’avantages pour toutes les personnes impliquées. Dans cet esprit, voici quelques conseils pour vous aider à vous lancer.

Prêts à élaborer votre processus à 360 degrés?

Avant de vous lancer, il y a une myriade de facteurs dont vous devez tenir compte lors de l’élaboration d’un processus de rétroaction 360. Vous trouverez ci-dessous une liste de quelques étapes clés pour vous aider à démarrer votre planification, de l’établissement de l’objectif au lancement du projet pilote.

  1. Déterminer l’objectif

    Pour débuter, vous devez déterminer l’objectif de votre processus de rétroaction à 360 degrés. Dans quel but souhaitez-vous le mettre en œuvre? Qu’est-ce que vous espérez obtenir du processus et des résultats? Est-ce que la mise en œuvre du processus répond clairement à un besoin lié à la stratégie, au développement ou à la performance? Il est nécessaire de répondre à toutes ces questions afin de déterminer votre but et vos objectifs. Un exemple d’objectif de développement pourrait être qu’un graphiste fasse une formation croisée avec un développeur Web désigné une fois par semaine pendant une durée déterminée afin d’améliorer leurs compétences générales en gestion de projet.

  2. Déterminer les compétences

    Vous devez déterminer les compétences, valeurs et comportements clés que vous souhaitez mesurer avec l’évaluation à 360 degrés. Il est préférable d’incorporer les compétences établies par l’organisation ainsi que les compétences applicables au poste. Vous pouvez également souhaiter évaluer des compétences de leadership spécifiques, telles que la pensée stratégique, la résolution de problèmes, la pensée créative et novatrice, la gestion du changement, la responsabilité et la fiabilité, etc.

  3. Obtenir le soutien de la direction

    Il est essentiel que vous obteniez l’appui de la direction à l’égard du processus de rétroaction à 360 degrés, sans quoi celui-ci ne sera pas efficace. Les principaux acteurs et gestionnaires devraient être impliqués non seulement dans la conception du processus, mais également dans sa mise en œuvre. La direction joue elle aussi un rôle essentiel dans la communication du processus et l’implication des employés.

  4. Assurer la confidentialité

    Il est important d’assurer la confidentialité et d’en faire une priorité absolue. Les évaluateurs tendent à partager les commentaires les plus constructifs lorsqu’on leur assure que leurs données demeureront confidentielles. Vous devez d’entrée de jeu déterminer quelles données seront confidentielles et quels commentaires peuvent être partagés de façon anonyme.

  5. Identifier les participants

    Vous devez réfléchir attentivement aux personnes sur lesquelles vous souhaitez recueillir de la rétroaction, comme les gestionnaires ou les employés. Vous devez ensuite déterminer qui sont les mieux placés pour fournir des commentaires sur ces participants : gestionnaires, pairs, subordonnés, etc. Il est très important de définir les attentes des participants et des évaluateurs au début du processus.

  6. Communiquer clairement

    Il est impossible d’avoir un processus de rétroaction à 360 degrés efficace sans une communication directe et efficace. Vous devez clairement communiquer à quoi sert le processus 360, la portée de l’évaluation, la façon dont la rétroaction sera recueillie et comment les résultats seront utilisés. Vous devez faire comprendre que le processus est utilisé à des fins de développement, et non pour que les participants se sentent mal par rapport à leur rendement.

  7. Élaborer un plan de partage des résultats

    Il est important que vous déterminiez comment vous comptez partager la rétroaction aux participants. Partagerez-vous les résultats dans un rapport pour chaque participant? Est-ce que les résultats seront donnés dans le cadre d’une séance de rétroaction menée par un membre de votre organisation? Une fois les résultats partagés, est-ce que votre organisation offrira des séances et des possibilités de perfectionnement aux participants? Il existe de nombreuses possibilités de développement que vous pouvez offrir, telles que la formation, le coaching, le mentorat, les ateliers, les conférences, les livres, le matériel, etc.

  8. Élaborer un processus pilote

    Si c’est la toute première fois que votre organisation lance un processus d’évaluation 360, il est préférable de commencer par un projet pilote. Effectuer un processus à 360 degrés pilote avec un petit groupe vous permettra de déterminer l’impact et l’efficacité. De cette façon, si vous rencontrez des obstacles ou des problèmes, vous pourrez revenir en arrière et les résoudre avant d’instaurer le processus à l’échelle de l’entreprise.

  9. Choisir le bon système

    Utiliser un système de rétroaction à 360 degrés en ligne est la clé du succès du processus. Vous voudrez choisir un système qui puisse recueillir de l’information détaillée et structurée, et capturer de façon efficace les perceptions des participants impliqués (supérieurs, pairs, subordonnés, clients). Recherchez un système Web entièrement intégré pouvant automatiser le processus de rétroaction, qui s’avère souvent complexe. Dans un prochain article, nous expliquerons plus en détail comment sélectionner un système de rétroaction à 360 degrés.

Utilisez-vous un processus de rétroaction à 360 degrés au sein de votre organisation? Quelles mesures avez-vous prises afin d’en assurer l’efficacité? Nous aimerions connaître vos expériences!


BlueGestion de l'expérience employéeL'analyse du parcoursLa gestion de l'expérienceRétroaction à 360 degrés

Vous voulez en découvrir davantage sur Blue?

Restez connecté grâce aux nouvelles et aux aperçus
à propos d'Explorance et de l'industrie de l'évaluation de l'apprentissage