Échéancier en 8 étapes pour votre processus d’évaluation 360

Écrit par Explorance , Explorance.

Le processus de rétroaction à 360 degrés peut varier légèrement d’une entreprise à l’autre. Ils suivent cependant tous un échéancier semblable. Nous avons identifié ci-dessous l’échéancier d’une évaluation 360 pour vous donner une idée du temps que chaque étape pourrait prendre pour votre organisation. De la communication du processus 360 à la réévaluation des participants, vous pouvez utiliser ce calendrier pour élaborer votre plan de mise en œuvre.

  1. Communiquer le 360 :

    Comme nous l’avons mentionné précédemment, il est crucial de communiquer l’importance du processus à toutes les parties prenantes, incluant l’objectif de l’évaluation 360, le déroulement du processus et la façon dont les commentaires seront recueillis et utilisés.

    Temps : On peut compter environ 1 à 3 semaines pour communiquer le processus si on le fait par le biais de rencontres avec les employés, les superviseurs, les gestionnaires et les évaluateurs.

  2. Sélectionner les évaluateurs :

    La sélection des évaluateurs est l’une des étapes les plus importantes du processus de rétroaction à 360 degrés. Les participants devront choisir assez de répondants pour assurer que les données soient complètes et pertinentes. Le nombre d’évaluateurs dépendra du poste et des relations de travail de l’employé.

    Temps : On peut prévoir de 1 à 2 semaines pour choisir les évaluateurs, incluant les superviseurs, les subordonnés directs, les pairs et peut-être les clients externes.

  3. Distribuer les sondages :

    Un système de rétroaction 360 en ligne vous permettra de distribuer les questionnaires rapidement. Les participants recevront des notifications par courriel avec des directives pour amorcer et terminer le processus d’évaluation 360. À cette étape, les participants assigneront des questionnaires aux évaluateurs qu’ils ont sélectionnés.

    Temps : La distribution du sondage peut nécessiter jusqu’à 1 semaine.

  4. Remplir les questionnaires :

    L’évaluation par les participants représente l’étape la plus longue du processus. La longueur dépend du nombre d’évaluateurs impliqués, du rôle de l’employé ainsi que de l’organisation. Il est fortement recommandé d’établir des dates limites dès le début processus afin d’assurer que tous les évaluateurs aient rempli leur sondage dans un délai raisonnable.

    Temps : Il faut compter entre 2 et 4 semaines avant que toute la rétroaction soit colligée. Cela inclut les rappels aux évaluateurs qui n’ont pas répondu à leurs questionnaires.

  5. Produire les rapports :

    Une fois que tous les évaluateurs ont rempli leurs questionnaires, un rapport est produit. Selon le plan de partage de la rétroaction de votre entreprise, les rapports peuvent être envoyés directement aux participants ou les résultats peuvent être présentés dans le cadre d’une rencontre individuelle.

    Temps : L’utilisation d’un système en ligne permettra une production rapide de rapports détaillés sur la rétroaction 360, soit environ 1 ou 2 jours.

  6. Communiquer les résultats :

    Il est recommandé d’organiser des rencontres de rétroaction confidentielles pour chaque participant soumis à l’évaluation 360. Lors de ces séances, la rétroaction peut être présentée par le gestionnaire de l’employé ou par un coach. Ces rencontres favorisent une meilleure compréhension du rapport sur la rétroaction tout en donnant l’occasion de discuter des forces et des points à améliorer.

    Temps : Selon le niveau de détail prévu pour les discussions, chaque rencontre peut prendre 1 ou 2 heures par participant.

  7. Boucler le plan de développement :

    L’élaboration du plan de développement pour chaque participant constitue l’essence du processus. La rétroaction obtenue de l’évaluation 360 forme la base d’un plan de développement concret. Une révision des points à améliorer permettra d’identifier des occasions clés pour le perfectionnement de l’employé. Cela lui donne la chance d’améliorer ses compétences en profitant de formations, d’ateliers, de conférences, de coaching, de mentorat, etc.

    Temps : L’élaboration du plan de développement peut prendre 1 à 2 semaines.

  8. Évaluer à nouveau :

    Il est important d’intégrer la rétroaction à 360 degrés au sein de votre organisation en tant que processus et non comme événement ponctuel. Pour ce faire, vous devriez clairement communiquer dès le début que des évaluations subséquentes auront lieu chaque année. Étant donné que des opportunités et des objectifs précis ont été identifiés dans le plan de développement, il convient de vérifier leur progrès. La réévaluation des participants vous permet de voir si des changements ont eu lieu et donne aussi la chance d’obtenir de la nouvelle rétroaction.

    Temps : Les évaluations subséquentes devraient avoir lieu de 8 à 12 mois après la première évaluation 360.


BlueExpérience professionnelleGestion de l'expérience employéeRétroaction à 360 degrés

Automatisez vos Évaluations à 360° avec un logiciel de calibre professionnel.

Restez connecté grâce aux nouvelles et aux aperçus
à propos d'Explorance et de l'industrie de l'évaluation de l'apprentissage