Blogue

6 questions à se poser avant de lancer un processus de rétroaction 360

Écrit par Explorance.

Avant de lancer un processus de rétroaction 360 au sein de votre organisation, vous devez tout d’abord tenir compte de plusieurs facteurs. Nous avons déjà examiné comment développer un processus efficace de rétroaction à 360 degrés, où nous avons énuméré les étapes intégrales de l’élaboration de la procédure. Mais comment savoir si votre entreprise est prête pour des évaluations à 360 degrés? Ci-dessous, nous soulignons quelques-unes des questions à considérer pour déterminer si votre entreprise est prête à recevoir de la rétroaction 360.

Votre organisation est-elle prête pour la rétroaction à 360 degrés?

  1. Avez-vous l’approbation de la direction?

    L’un des aspects les plus importants à prendre en considération est à savoir si le processus de rétroaction 360 bénéficie du soutien de la haute direction (adhésion et ressources).

    Vous devez déterminer :

    • Le degré d’engagement de la haute direction envers le processus
    • Le rôle de la haute direction dans le processus à 360 degrés
    • Le rôle des ressources humaines dans le processus
    • Qui coordonnera le processus et agira comme administrateur principal
  2. Est-ce que la culture de l’entreprise s’y prête?

    Vous devez examiner de près la culture de travail actuelle pour comprendre si elle est favorable à la réussite d’un processus 360. Une organisation bénéficiant d’une grande confiance, d’équité et d’engagement a souvent plus de succès dans la mise en œuvre des évaluations 360.

    Vous devez déterminer :

    • Si la culture est ouverte et honnête
    • S’il y a de la coopération au sein du milieu de travail
    • Si l’entreprise est dévouée envers l’apprentissage
    • Quel est le degré de confiance parmi les employés
    • Quel est le degré de confiance entre les employés et la direction
  3. Comment allez-vous positionner la rétroaction 360?

    La façon dont vous positionnez le processus d’évaluation 360 dans votre entreprise est essentielle à son succès. Vous devez être très clair sur l’objectif du 360 dans votre organisation ainsi que sur l’utilisation qui sera faite de la rétroaction.

    Vous devez déterminer :

    • Si le processus 360 soutiendra un objectif ou une stratégie d’entreprise
    • Si les évaluations sont présentement utilisées pour l’évaluation de la performance et si vous vous éloignerez de cette approche
    • Si la rétroaction sera utilisée pour le développement personnel et la formation des employés
    • Si les résultats seront utilisés pour le développement de l’équipe
  4. Quelle est la perspective des employés?

    Un autre aspect à prendre en considération est à savoir si vos employés sont prêts pour un processus de rétroaction à 360 degrés.

    Vous devez déterminer :

    • Si les employés comprennent leurs rôles et comment ils s’inscrivent dans la mission, la vision et le succès de l’entreprise
    • Si les employés savent et comprennent ce qu’est un processus de rétroaction 360
    • Si les employés croiront la direction lorsqu’ils leur diront que la rétroaction demeurera confidentielle
    • Si vous ferez face à de la résistance de la part des employés par rapport au processus
    • Si les employés auront confiance que la rétroaction 360 ne sera pas utilisée pour évaluer leur performance ou déterminer leur rémunération
  5. Comment allez-vous exploiter la rétroaction?

    Avant de lancer votre processus de rétroaction à 360 degrés, vous devez avoir une idée claire de l’utilisation que vous ferez de la rétroaction.

    Vous devez déterminer :

    • Comment vous répondrez aux besoins des employés qui seront découverts dans le processus (forces et points à améliorer)
    • Si des plans de formation et de développement individuels seront créés et mis en œuvre
    • Si un programme de développement et de formation sera mis en œuvre à l’échelle de l’organisation
    • Si des coaches et des mentors sont dévoués à aider les employés
  6. Avez-vous les ressources nécessaires?

    Il est aussi important de tenir compte des finances et des ressources nécessaires au lancement et à la gestion d’un processus à 360 degrés.

    Vous devez déterminer :

    • Si les ressources pour acheter un système de rétroaction 360 sont disponibles
    • S’il y a du personnel interne disponible pour administrer le processus
    • Si vous comptez externaliser l’administration du processus 360 (et les finances qui l’accompagnent)
    • Si des fonds ont été alloués pour des opportunités de développement et de formation pour les employés
    • S’il y a des coaches et des mentors disponibles en interne

Envisagez-vous de lancer un processus de rétroaction à 360 degrés? Pensez-vous que votre organisation est prête?


Blue la plateforme de gestion de l’expérienceGestion de l'expérience employéeRétroaction à 360 degrés

Vous voulez en découvrir davantage sur Blue?

Restez connecté grâce aux nouvelles et aux aperçus
à propos d'Explorance et de l'industrie de l'évaluation de l'apprentissage